Bienvenue sur le site internet présentant 

LE CHATEAU DE BELLEVUE (A MEUDON)




Venez découvrir le château disparu ayant appartenu à Mme de Pompadour, à Louis XV, puis à Mesdames, tantes de Louis XVI. 
 
 
 

LES AGRANDISSEMENTS

DU CHATEAU







Le nouvel aspect extérieur
 

Projet pour l'agrandissement de Bellevue, 1773.
Dessin cité par Paul Biver.

Ce projet ne sera jamais réalisé.





 

Plan du rez-de-chaussée des petites et des grandes ailes du château de Bellevue
après les agrandissements qui relient le pavillon central aux communs

D'après Paul Biver, réalisation du Musée d'Art et d'Histoire de la Ville de Meudon
(Francis Villadier 2008).



En rose : le château de la marquise de Pompadour (1750-1757)
En bleu : les petites ailes (1767-1770)
En blanc : les grandes ailes (1773-1775)







Vue prise près l'ancien pont de Sèvres
Par Charles Motte, Lithographie sur papier
Musée de l'Ile-de-France, Château de Sceaux, côte 83.31.10
Photographie de Benoit Chain.

Voici l'aspect du château de Bellevue une fois les agrandissements réalisés.
On a presque du mal à reconnaître la si élégante première construction.


De part et d'autre du pavillon central se découvre deux nouvelles ailes,
constituées chacune d'un simple rez-de-chaussée.


Surtout, ce qui change le plus est cette lanterne qui perce la toiture.
Elle rompt ainsi toute l'harmonie initiale.









Détail d'une paire de vase en porcelaine de Sèvres

Vente par la Galerie Charpentier, 26 et 27 octobre 2011. Paris. Lot 178.
Propriété du Metropolitain Museum of New York (USA)

Sur le vase passé en vente en octobre 2011
se découvre le château de Bellevue dans son dernier état.
On retrouve la lanterne ainsi que les agrandissements
des deux ailes du rez-de-chaussée.








Les nouveaux intérieurs



Plan de Paul Biver au sujet des agrandissements.
Publié en 1933.







Schéma manuscrit de Paul Biver au sujet des agrandissements.
Archives Départementales des Hauts-de-Seine, 1 J 49, papiers de Paul Biver.
Publication inédite, insertion du 16 décembre 2011.

J'ai retrouvé aux Archives Départementales des Hauts-de-Seine
ce schéma dressé par Paul Biver pour établir son plan des agrandissements.

Il est très touchant de retrouver ce genre de documents,
qui nous montre l'Historien de l'Art en plein travail.


Comparez ce dessin au plan finalement publié.






LES AGRANDISSEMENTS DE L'AILE EST



LE GRAND SALON D'ETE


Emplacement du Grand Salon d'Eté, n°11.
Schéma de Paul Biver, 1933.

Cette grande pièce est éclairée par sept baies, dont deux portes-fenêtres.
Les 4 baies au Nord permettent de découvrir la Seine, et les autres le petit parterre.
Cette pièce d'angle est ornée à l'Est d'une grande cheminée.







Ensemble des quatre candélabres à trois lumières : les Quatre Saisons
Provenant du Grand Salon de Mesdames
Jean-François (1752-1837) ou Jean-Pierre Lorta
Mesures : Hauteur : 0.40 m. Longueur : 0.46 m.
Bronze doré, marbre blanc, porphyre rouge antique.
Paris, musée du Louvre. Versement du Mobilier national, 1901.
Dépôt du musée de Fontainebleau, 1930 / Photo RMN.



 

LA SALLE A MANGER
dessinée par Ange-Jacques Gabriel, 1773




Emplacement de la salle à manger, n°12.
Schéma de Paul Biver, 1933.







Décor pour la salle à manger de Bellevue, 1773
par Ange-Jacques GABRIEL (1698-1782)
Dessin à la plume et crayons, AN N II 106 [S et O] 2 / 59

cité par Francis Villadier, 2008, p 73.

Cette paroi est celle située au Nord, vers la Seine. 
La porte de droite donne accès au Grand Salon d'Eté.
La porte de gauche est peut-être une fausse-porte.








Décor pour la salle à manger de Bellevue, côté Seine, 1773
par Ange-Jacques GABRIEL (1698-1782)
Dessin à la plume et crayons, AN N II 106 [S et O] 2 / 63

cité par Francis Villadier, 2008, p 73.


Cette paroi est celle donnant du côté de Meudon.
Elle est percée de quatre baies.






LES AGRANDISSEMENTS DE L'AILE OUEST



Le Cabinet d'Angle de Mme Adélaïde


Emplacement du cabinet d'Angle de Mme Adélaïde, n°24.
Schéma de Paul Biver, 1933.







Elévation d'une paroi du Cabinet d'Angle de madame Adélaïde, 1782.
Par Richart Mique (1724 - 1794)

Dessin cité par Paul Biver, 1933.

Cette paroi concerne soit celle donnant sur la Seine, soit celle du côté de Sèvres.
Ces deux parois étaient somme toute très proches, voire quasi identiques.

 
Afficher la suite de cette page



Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement